jeudi 21 avril 2016

CHEVILLES : ATTENTION !

Voilà ce qu'on peut lire dans le dernier N° (39) de "Telenn Din" à propos de la dernière harpe de Myrdhin, une "Ulysse" à cordes métal :

"La tension des cordes est une chose mais la tension sur les chevilles
en est une autre, deux fois supérieure. Point névralgique où la corde casse...
"

Deux fois supérieure ? J'avoue que cette phrase m'a fait quelque peu réfléchir; que veut dire l'auteur ?

 La solution est bien simple : j'ai déjà expliqué sur ce blog que la tension des cordes sur la table peut être quasiment réduite de moitié grâce à l'angle table-cordes, qui permet d'en transformer une partie en tension longitudinale (le long de la table elle-même).
Mais, effectivement, sur les chevilles, cette tension s'exerce toute entière, à peine quelque peu amortie par les sillets qui, eux aussi, en récupèrent et transforment une partie.
Grande fragilité, grand stress donc pour ces chevilles et pour les cordes !

On comprend aussi pourquoi les consoles de harpes cassent si souvent (et toujours au même endroit...).

Ces chevilles m'ont toujours un peu mis mal à l'aise... je trouve que, depuis le temps, on aurait dû leur substituer un système moins primitif...style mécaniques de guitare ou autres. Des idées ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus. Par prudence, s'il est un peu long, copiez-collez-le quelque part sur votre ordi.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL. ou poster en anonyme (merci de signer dans le message, c'est plus convivial).
3) Suivez les instructions pour pouvoir envoyer le commentaire (recopiez les mots proposés).
Vous pouvez, en cliquant sur le lien s'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse.
4) Cliquer sur Publier enfin !

PS : Contrairement à d'autres blogs, sur blogger on n'a pas les mails des commentateurs et je ne peux donc pas vous contacter. Vous pouvez par contre me joindre via le contact du blog. Merci et au plaisir de vous lire !